• *** Un peu d'histoire ***

     

     
    Accueil

    Bienvenue chers visiteurs ...

    A la rencontre du mouvement Gothique

    (SOURCE DU NET)

    Ce dernier peut être défini

    comme un mouvement under-ground très riche ayant un style musical, des activités artistiques, une esthétique vestimentaire et un état d'esprit.

    Ils aiment les balades dans des lieux secrets et obscurs ayant une atmosphère sombre comme les cimetières, les soirées dans les catacombes et ils sont fasci-nés par l'inquiétant, l'étrange, le fantastique, le mysticisme et les tour-ments de l'esprit. Disciples de Baudelaire, les gothiques ont un goût certain pour la représentation du spleen et les thèmes morbides, pour la mise en scène de la souffrance et la dramatisation des sentiments.

    Le mouvement gothique célèbre l'art sous toutes ses formes : la poésie avec Baudelaire, Oscar Wilde, Sade, Lautreamont ; la littérature roman-tique tels que l'œuvre d'Edgar Alan Poe, Frankenstein de Mary Shelley, Dracula de Bram Stoker ; le cinéma avec Fritz Lang "Nosferatu", Da-vid Lynch avec "Eraserhead" et la peinture tels que les œuvres de Dali et Klimt. D'un point de vue général, la culture gothique s'inspire largement du romantisme. Les romantiques, à la fin du XVIIIe siècle, s'insurgent contre le rationalisme et le matérialisme ambiants, ils pro-clament la supériorité du sentiment et de la passion sur la logique froide et impersonnelle et affirment la primauté de l'individu sur le collectif.

    Ils puisent plutôt leur inspiration dans I 'Antiquité, le Moyen-Age et aussi la légende du vampire. Mais il s'agit d'un vampirisme très allé-gorique où la relation amoureuse est vécue comme très angoissante, dé-chirante et fatale. Passionnés de musique, les gothiques ont leur style musical où ces influences se retrouvent Les thèmes abordés dans les textes ont une portée symbolique relative aux problèmes existentiels. Rythmes lourds, ambiance sombre et lugubre, chants plaintifs, les textes sont troublants et profonds. On chante l'amour et les blessures de l'âme, l'existence et ses mystères.

    L'esthétique du corps est avant tout une esthétique du macabre. Style froid et déroutant, extravagant et provocant, l'apparence est sévère et sophistiquée. Les gothiques sont très sensibles à l'élé-gance et à ce que l'image dégage. Leurs tenues sont plutôt raffinées et élaborées. Il existe plusieurs styles vestimentaires : "le néo-romantisme" avec des vête-ments noirs médiévaux en velours et en dentelles, re-dingote, "sorcières" aux pieds ... et le style "fétichiste ou cyber punk" avec des vêtements en latex et en cuir. Si les gothiques s'habillent tout en noir c'est que cette couleur évoque l'être dans sa dimension la plus sombre et profonde.

    Tout en rappelant les profondeurs abyssales, c'est-à-dire l'introspection, le noir est la couleur du renoncement à la vanité de ce monde. Il représente la perte sans espoir et marque la mélancolie, le pessimisme et l'affliction. De même, le maquillage est très prononcé : teint pâle, fards à paupières sombres, rouge à lèvres et vernis à ongles noirs. Enfin, toutes sortes de bijoux sont souvent portés : la croix du christ, des bagues et des pendentifs représentant des symboles très significatifs comme, par exemple, le corbeau, souvent porté en boucle d'oreille ou en broche, symbole de l'isolement volontaire et de la solitude, et le squelette de la mort.. 

    Il faut éviter toute vision réductrice du mouvement ainsi que la confusion souvent entretenue avec le satanisme et, parfois même, avec les groupes sectaires. Malgré leur goût prononcé pour le morbide et le macabre, les gothiques sont insérés dans la société. Ces jeunes adultes investissent à leur façon le monde qui les entoure et savent prendre du plaisir en ayant certaines acti-vités culturelles et en festoyant avec leurs amis. Mais, comme dans tous mi-lieux, il peut y avoir des personnes déviantes ayant des comportements pathologiques.

     Enfin il faut savoir que le mouvement gothique n'est pas un mouvement politique. De même, il n'est pas rattaché à un système de croyance religieuse spécifique. Mais, être gothique n'exclut pas le fait que certains puissent être politisés ou croyants.

     

    Clic pour vérifier

     

     

     

    A la rencontre du mouvement Steampunk

     

    Le terme « steampunk », qu’on pourrait traduire littéralement

    par« punk à vapeur » ou « futur à vapeur » est une expression qui a été créée à la base pour désigner un genre de la littérature de science-fiction qui a vu le jour à la fin du xxe siècle

    et

    qui se réfère à la révolution industrielle puis à la société industrielle de l’époque victorienne. Aujourd’hui, le Steampunk  est surtout connu pour être

    un style, une mode que l’on peut adapter à des objets de tout genre,

    des vêtements aux appareils high-tech.

    Le steampunk est en toute logique un dérivé de la science-fiction uchronique.

    C’est l’auteur K. W. Jeter qui est à l’origine de ce nom qu’il a employé pour la première fois à titre de boutade pour faire allusion au Cyberpunk.

    On pourrait donc judicieusement parler de « rétrofuturisme » pour désigner le mouvement Steampunk.

    Le terme se réfère à l'utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle puis à l'époque victorienne.

    Mais si au départ le style steampunk était cantonné dans la seule sphère de la littérature,

    il va vite devenir un fandom autonome

    en s’étendant à d'autres domaines de création et d'expression.
    Les auteurs de la littérature steampunk ont récupéré le personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle :

    Sherlock Holmes, figure emblématique et icône mondiale de la littérature victorienne. La SF holmesienne compte actuellement (au sein du courant référentiel du genre) un grand nombre d’œuvres dont :

    la polymorphe et remarquable anthologie

    Gaslight Grimoire,

    le Bestiaire de Sherlock Holmes de René Réouven,

    Le dossier Holmes-Dracula de Fred Saberhagen,

    Exit Sherlock Holmes de Robert Lee Hall,

    ou Sherlock Holmes' War of the Worlds des Wellman père & fils parmi bien d'autres. Ces œuvres sont essentiellement écrites en anglais,

    et sont inédites en français, pour la plupart. 

    Le style steampunk, originellement style littéraire,

    est aujourd’hui connu surtout pour ses tenues vestimentaires .

    Le mouvement étant basé sur une société technologique alternative à base de débauche de rouages et de machinerie.

    Le mouvement Steampunk se nourrit d’un savoir-faire évident,

    d’une sacrée imagination et d’un intérêt pour les brocantes.

    On parle de mouvement

    parce qu’il se manifeste dans de nombreux domaines artistiques.

    Si vous êtes fan de l’univers de Jules Verne et du professeur Layton,

    ou encore d’Artemus Gordon de Wild Wild West,

    vous apprécierez certainement les créations modernes au look très décalé du steampunk.

    Outre le style vestimentaire,

    le steampunk peut également s’appliquer à n’importe quel objet d’usage quotidien

    comme un téléphone portable, un ordinateur, une chaussure, une moto,

    un stylo, une clé USB, une guitare…

    Il existe même des décorations complètes de bureau et de maison avec ce style !

    Pour la petite Histoire...Allez voir cet article assez interréssant sur le sujet.

    http://hycarius.fr/steampunk/

                                      @Beauty2015                                  

     

      

    Et pour tout savoir sur le Fantastique

    Allez visiter ce site

    ici

     

    Merci d'être passé

    et si vous avez du temps ,un petit com fait toujours plaisir

     

    Accueil




    Nella solneshko